Elle a été détruite pendant la Révolution en 1794, fut reconstruite entre 1875 et 1879.

Elle est l’œuvre de l’architecte Henry GELEC.

Les cloches y faisant office, se nomment Fernande Adeline, Marie-Rose et Jeanne-Marie.

 


Afficher une carte plus grande