En ce dernier samedi de mai, le ciel s’est déchaîné sur notre territoire.

Les habitants de LA SICAUDAIS ont subi de graves inondations et une chute de grêle  qui ont dévasté champs agricoles , jardins, cours et  des garages, des maisons ont été inondées.

Plusieurs habitants ont, de plus, subi des fuites et des détériorations de leurs biens. Heureusement nous ne déplorons pas d’ accidents corporels. Une procédure de catastrophe naturelle va être diligentée auprès des services de l’état.

Sur le pont cette soirée -là, sur le secteur de CHEMERE, je tiens à  souligner la solidarité qui s’est instaurée entre voisins qui n’ont pas hésité à enfiler les bottes et  les cirés  pour porter secours à leurs voisins plus touchés qu’eux-mêmes. Je tiens à en les remercier publiquement tellement c’est réconfortant.

Cet épisode exceptionnel ne peut pas être envisagé lors de travaux d’aménagement et ce sera toujours difficile à accepter pour les personnes touchées ; l’ensemble des réseaux étant dimensionné pour des pluies régulières ; par contre, il nous faudra intervenir pour entretenir les ruisseaux et voies d’eau et permettre ainsi une meilleure évacuation des  excédents plus rapidement.

Afin d’anticiper  les conséquences de précipitations  exceptionnelles, nous avons lancé  sur le secteur de CHEMERE, une étude sur le grand bassin versant qui débouche dans le parc et s’écoule par un passage sous la voie ferrée. Les conclusions seront bientôt à notre disposition. Cette étude  vient compléter celle réalisée il y a quelques années sur le secteur d’ARTHON .

Georges Leclève, Maire